Vous êtes ici

Amélioration du fourgon générateur TEE Jouef - Partie 2

Les améliorations du fourgon générateur TEE Jouef en pratique.

Après avoir réalisé l'étude préliminaire des améliorations du fourgon générateur TEE A2dsmyi Jouef, nous voici au pied du mur pour mettre en pratique ces modifications.

Voici les matériel que nous serons amenés à utiliser.

Amélioration du fourgon générateur TEE JouefAmélioration du fourgon générateur TEE Jouef

Nous avons besoin de:

  • une planche à découper pour les aménagements intérieurs (cloisons et sol).
  • une planche à découper pour les sièges.
  • un support en carton pour les aménagements intérieurs (les calendriers fournissent un carton d'excellente qualité pour cette utilisation).
  • une plaquette de vitrages affleurants (disponible sur eBay).
  • une plaquette pour améliorer les bogies et positionner les sabots de freins dans le plan de roulement des roues.
  • un circuit imprimé pour le module de régulation de l'éclairage.
  • un support pour le circuit imprimé de régulation de l'éclairage.
  • un circuit imprimé pour les LEDs (CMS) de fin de convoi.
  • 2 cabochons adaptés aux LEDs CMS pour les feux de fin de convoi.
  • un ruban autocollant d'éclairage par LEDs des compartiments.

Il faudra aussi prévoir les petites fournitures habituelles telles que outils de modéliste, loupe, colles en tous genres et surtout station de soudage pour les composants électroniques CMS.

J'utilise notamment du fil de cablage ultra souple isolé au silicone qui, ce qui est à mentionner, résiste bien à la chaleur du fer à souder.

Tous ces éléments peuvent, sur demande, être mis en vente sur ebay.

Voici les photos de la mise en place de ces éléments (le grossissement extrême met en évidence tous les défauts invisibles à l'oeil nu).

Aménagements intérieurs.

Compte tenu des avantages pour une mise en couleur parfaite, j'ai opté pour des aménagements en carton découpé.

Ceci permet le rendu de textures sans brillance excessive bien plus réalistes que la teinte unie d'une peinture toujours trop terne (mate) ou trop brillante (satinée).

J'ai "piqué" les teintes des sièges et des cloisons sur des photos des années 70. La reprographie des photos de cette époque peut effectivement ne pas correspondre strictement à la réalité.

2 problèmes se posent avec le carton :

  • l'imprécision des découpes au cutter, notamment pour les ouvertures (imprécision relative puisqu'elle est peu perceptible à l'oeil nu pour des aménagements intérieurs).
  • la déformation du carton au moment du collage.

Ces deux problèmes peuvent facilement être réglés avec une découpe des planches au laser (je vais expérimenter rapidement cette technique avec la fraiseuse CNC) et en utilisant un support très stable pour assembler les pièces (ce qui est fait avec un support en carton de 2mm d'épaisseur).

Travailler le carton est assez gourmand en temps et, pour les plus pressés, j'ai imprimé les sièges sur les cloisons, ce qui permet de se dispenser de la mise en forme des sièges rapportés. La différence est visible pour les puristes qui regardent à travers chaque vitre de chaque voiture du réseau, pour le simple observateur, l'illusion est plus qu'accetable (voir photo ci-dessous).

Amélioration du fourgon générateur TEE JouefAmélioration du fourgon générateur TEE Jouef

 

Vitrages affleurants et encastrés.

Les vitrages fraisés s'ajustent facilement dans les ouvertures de la caisse. Il peuvent être maintenus par les cloisons de l'aménagement intérieur, mais il est toujours préférable de mettre quelques points de colle (cyanoacrylate ou colle pour plastique) en faisant toujours attention à ne pas altérer les surfaces visibles.

La plaquette comprend deux vitrages plans sans encastrement pour les portes d'intecirculation dont le modèle Jouef était dépourvu. Un seul vitrage sera utilisé pour le fourgon générateur TEE, un cache opaque étant déjà présent côté feux de fin de convoi.

Amélioration du fourgon générateur TEE Jouef

Bogies.

Un support pour les sabots de frein s'ajuste dans le bogie sans modification de ce dernier. Ce support est fixé par 2 vis autotaraudeuses de 1mm de diamètre.

Il est possible de conserver les lamelles de prise de contact d'origine, mais les deux vis permettent aussi de monter une lamelle de prise de contact de chaque côté et de rendre les 4 roues du bogie capteuses.

Amélioration du fourgon générateur TEE Jouef

Eclairage.

A noter, je règle le courant des LEDs à une valeur très faible de l'ordre du milliampère (0,25mA plus exactement pour les LEDs rouges des feux de fin de convoi) pour disposer d'un éclairage réaliste. En effet les feux arrières d'un train ne sont pas des projecteurs qui éblouissent, pas plus que les compartiments ne sont éclairés par des projecteurs qui pourraient illuminer un terrain de foot.

Les valeurs données habituellement pour les résistances des LEDs, fournissent un courant de 10 à 20 mA, ce qui donne une luminosité plus proche d'un jouet que d'un modèle réduit, mais dans le domaine du modélisme ferroviaire chacun a son avis et chacun reste libre de fixer le niveau de luminosité qui lui convient.

Pour mieux dégager l'intérieur du fourgon générateur TEE visible par les vitrages transparents des portes côté feux de fin de convoi, une plaquette support pour les LEDs CMS a été préférée pour les feux de fin de convoi plutôt que d'installer une LED en lieu et place de la lampe d'origine comme illustré dans l'étude préliminaire. En effet le cache lumière serait assez visible de l'extérieur avec la configuration d'origine. C'est un choix personnel, mais les deux solutions sont parfaitement équivalentes. La fabrication de cabochons s'est révélée impérative puisqu'il n'existe pas de LEDs de 3,5mm de diamètre.

Amélioration du fourgon générateur TEE Jouef

Finalement, en procédant au câblage, le fouillis de fils dans tous les sens qui ressemble à s'y méprendre à un plat de spaghetti(s), a conduit à reconsidérer l'approche.

Une étude complète a été réalisée pour fabriquer un module compact d'éclairage intégré dans un cache lumière qui puisse s'utiliser autant pour les feux de fin de convoi que pour les éclairages inversés des locomotives.

Voici une vue en avant première du prototype.

Cache lumière pour feux de fin de convoi fourgon générateur PBA JouefCache lumière pour feux de fin de convoi fourgon générateur PBA JouefCache lumière pour feux de fin de convoi fourgon générateur PBA Jouef

Avec ses dimensions de 30 x 8,4 x 3,8mm ce prototype répond à toutes les attentes, à savoir :

  • faible encombrement et dégagement des vitres des portes.
  • simplicité d'installation et de câblage.
  • très faibles fuites de lumière.
  • intégration de l'électronique dans le cache lumière.
  • système universel convenant aussi pour les locomotives.

L'épaisseur peut aisément être réduite à 3 mm.

2 rehausseurs permettent de surélever le cache lumière et ainsi enjamber les reliefs de moulage et les accessoires (tenons des soufflets et vitre opaque) situés entre les deux feux.

Le condensateur qui est enfiché dans un connecteur peut être déporté dans un emplacement adéquat de la carosserie. Ce condensateur maintient l'éclairage pratiquement constant pendant 5 secondes et l'éclairage reste suffisant pendant une dizaine de secondes.

Un tel système complet et intégré inédit n'a semble-t-il fait l'objet d'aucune production industrielle ou artisanale.

Une page spécifique est publiée pour décrire le cache lumière pour éclairage des feux de fin de convoi ou des feux inversés de locomotives.

Installation et cablage du module de régulation de l'éclairage.

A venir.

Photos du fourgon générateur TEE Jouef amélioré.

D'autres photos du fourgon générateur TEE terminé suivront.

 

Partagez cette page avec vos amis: 

Tags: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question est destinée à prévenir les soumissions automatisées.
4 + 1 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.